10 décembre 2012

Top coat Python de Bourjois : oui bof ça dépend, à refaire, enfin je sais pas....

Mercredi, en faisant mes courses, je suis tombée nez à nez avec un python. Enfin, euh, non, avec un vernis python, je veux dire ! C'était le dernier né des vernis Bourjois (que je vénére tous, soit dit en passant). Comme j'avais sagement résisté à la tentation en n'achetant pas les vernis Dior de la collection Golden Jungle, je me suis autorisé à craquer cette fois-ci !

Les vernis Python de la collection Golden Jungle

Après avoir lu le blog de Pschiiit, j'ai décidé de suivre ses conseils en utilisant comme couleur de base un gris irisé, ici le 604 de chez Dior, un vernis oublié depuis longtemps dans un tiroir.

Dior, 604, gris perle

Après limage, repoussage de cuticules, base, deux couches de 604 et une seule couche de Top coat python, voici le résultat !

 

DSC_0246

 

Attention :

- ne mettre qu'une seule couche de top coat python sinon forcément, ça ne marche pas !

- le craquelé python est assez long à sécher

- bien doser : une couche trop fine = peu de craquelage

Mon avis :

Pour mon premier vernis craquelé, je ne suis pas trop déçue. En même temps, je ne suis pas transportée d'extase non plus ! Je pense essayer avec une autre couleur, peut-être un or pailleté !

Et vous, qu'en pensez-vous ?

 

 

 

 

 

 

Posté par Bibi1974 à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Commentaires sur Top coat Python de Bourjois : oui bof ça dépend, à refaire, enfin je sais pas....

Nouveau commentaire